Tokyo 2020 : une performance impressionnante de Dora TCHAKOUNTE, une 4ème place à 1kg du bronze

3ème française à rentrer en lice dans ces Jeux Olympiques de Tokyo, la native de Yaoundé, Dora TCHAKOUNTE a réalisé une performance de haut vol dans sa catégorie des 59kg. Avec un total de 213kg (96 kg à l'arraché, 117 kg à l'épaulé-jeté) et une lutte acharnée avec la Japonaise Mikiko Andoh pour accrocher le podium, l'athlète locale a finalement pris l'ascendant sur notre championne grâce à un petit kilo en plus qui suffit pour priver Dora d'une première médaille olympique. 

 

Le rêve olympique était a porté de main, interrogé par le journal l'Equipe, Arnaud Ferrari (directeur des équipes de France) retient le positif et se félicite de cette impressionnante performance : "Dora a battu tous ses records. Je pensais qu'elle pouvait faire un top 5, mais elle a finalement réussi la meilleure performance féminine française depuis l'introduction de l'haltérophilie féminine aux Jeux en 2000 et notre meilleure performance hommes-femmes depuis 2008. C'est une excellente performance, mais, quand on est quatrième, on est frustré de ne pas avoir une médaille. Pour cela, il lui a manqué de l'expérience, car c'était ses premiers Jeux. Mais c'est encourageant pour 2024. Elle a vraiment été actrice pour la médaille, alors qu'elle a été gênée dans sa préparation par une petite tendinite au-dessus du genou. »

Après des premières médailles (2 bronze et une argent) à l'internationale aux championnats d'Europe de Moscou en avril dernier, Dora a réalisé le meilleur résultat  d'une Française depuis l'introduction de l'haltérophilie féminine en 2000 et le meilleur des Bleus depuis 2008, de bonne augure pour Paris 2024 !

Crédit photo : Isaac MORILLAS

Copyright Fédération Française d'Haltérophilie - Musculation 2021. Tous droits réservés.