Bilan du 2e tour du championnat de France des clubs

Les équipes de Clermont-l’Hérault (N1 masculine), Blois (N1 féminine) et Saint-Lô (N2 masculine) gardent la tête de leur championnat respectif et restent favoris pour le titre de champion de France de leur division.

En N1 masculine, Rosendael (privé de Romain Imadouchène, blessé) et Besançon (à cause d’un zéro de David Matam à 145 kg à l’arraché) réalisent un score nettement moins bon qu’au premier tour, les reléguant respectivement à la 4e et 5e place. Comines et Reims se retrouvent, quant à eux, deuxième et troisième.

En N1 féminine, Blois garde une très faible avance sur Toulouse et Dijon. Le championnat devrait rester indécis jusqu’au dernier tour qui sera disputé à Caen le 19 mars avec les neuf premières équipes de N1 hommes et femmes.

En N2 masculine, Saint-Lô, Franconville et Strasbourg ont de grandes chances de monter en N1 à la fin de la saison. Luxeuil se retrouve à la 4e place à la suite d’un zéro à 110 kg à l’arraché. Le club garde toutes ses chances pour la montée, d’autant que Saint-Médard en N1 n’a pas présenté d’équipe en coupe de France jeunes.

En N2, Lille UC Haltérophilie, forfait pour la deuxième fois et qui n’avait pas présenté d’équipe en coupe de France, se retrouvera donc en Régionale la saison prochaine. L’équipe féminine d’Orléans a également déclaré forfait pour ce deuxième tour et semble devoir l’être aussi au troisième. Frontignan, l’US Métro Paris et Charlieu n’ont pas non plus présenté d’équipe en coupe de France des clubs jeunes et devront redescendre aussi en Régionale.

Retrouvez tous les résultats de cette 2e journée

Copyright Fédération Française d'Haltérophilie - Musculation 2017. Tous droits réservés.