Réunion des Ligues Régionales 2019

La réunion a commencé par une allocution du Président de la FFHM, Monsieur Jean-Paul BULGARIDHES, qui, après s’être prêté à une introduction générale, a passé la main à Alexandra VIGOUREUX, Chef de projet Relations avec le mouvement sportif du Comité d’organisation des JO Paris 2024.

1- L’ambition de « Paris 2024 » a été particulièrement mis en avant et le label « Terre de Jeux » a été présenté à tous les représentants des ligues régionales présents. Le programme à venir a été ensuite avancé, notamment en ce qui concerne les dates d’ouverture du label aux clubs ainsi que les délais d’envoi de dossier pour les centres de préparation aux Jeux (CPJ).

La question des volontaires pour les Jeux a été soulevée; ce à quoi il a été répondu que différents critères (compétences, expérience, implication) permettront de choisir les  volontaires pour les différents postes de la compétition d’haltérophilie, avec une participation active de la FFHM par consultation. Les bénévoles seront recrutés courant 2022.

2- Le Président a ensuite repris la main afin d’aborder différents thématiques d’actualité concernant le mouvement sportif :

  • Les subventions CNDS et notamment le relai pris par l’Agence Nationale du Sport qui doit opérer les règlements d’ici une quinzaine de jours ;
  • Le débat tenant au détachement des cadres techniques dans les fédérations, qui poserait certaines difficultés selon le Président ;
  • l’actualité internationale, tenant à la bataille menée par la Fédération internationale pour garder le caractère olympique de l’Haltérophilie et les enjeux économiques qui coexistent.

3- Le volet fiscal concernant un club affilié à la FFHM est le troisième point qui a été évoqué. Un représentant du club a pris la parole pour rappeler les faits et faire part, notamment, de son incompréhension, au regard d’une gestion pleinement désintéressée d’un club compétitif en bonne santé. Il est rappelé qu’un travail sera initié pour réaliser un guide de bonnes pratiques fiscales et comptables à destination des clubs afin de les accompagner sur cette thématique.  

4- Le Président a ensuite ouvert le volet des licences 2018-2019, à travers une représentation de statistiques affichées au diaporama. La FFHM clôture la saison avec 24 891 licenciés pour 337 structures affiliées.

Il rappelle le fait que tous les clubs ne jouent pas le jeu sur la prise de licence et les difficultés que cela entraîne. La Fédération tente de mettre en place des outils auprès des ligues sur le contrôle des licences.

Il y a également des clubs qui ne s’affilient pas à la FFHM et des démarches d’information sont à faire auprès des municipalités.

5- L’augmentation de l’assurance de la licence opérée par la MDS est partagée par le Président aux représentants des ligues. Il est bien rappelé que nous bénéficions d’un taux extrêmement bas et qu’une augmentation se devait d’arriver tôt ou tard.

Un débat s’est ouvert sur le prix des licences.

6- Philippe GEISS, DTN adjoint prend la main pour la suite de l’ordre du jour. Son intervention se concentre sur le développement et la formation, à travers une synthèse des projets sportifs fédéraux en place, ainsi qu’une énumération des actions de développement des pratiques, à travers la fidélisation du public féminin, la pratique des jeunes ainsi que la pratique musculation, santé, bien-être « loisir ».

Le DTN adjoint conclut par les objectifs qui tiennent à la formation des entraîneurs et présente un maillage des formations sur le territoire national. Celle intitulée « Coach Haltero » est présentée à l’assemblée par le fait qu’une délégation est dorénavant ouverte aux ligues.

7- René RAMBIER, DTN de la FFHM, conclut la matinée par une intervention concernant le haut niveau.

Un état du contexte actuel est présenté et il est rappelé que le détachement des cadres techniques vers les fédérations n’est aujourd’hui plus à l’ordre du jour.

Les sélectionnés pour les prochaines échéances internationales en Equipes de France sont mentionnées, de même que les règles relatives aux sélections olympiques pour 2020.

Un tableau des pensionnaires des pôles FFHM sur le territoire national est représenté sur les diaporamas et l’intervention est conclue par le programme et les prochaines échéances à venir. A commencer par les championnats du monde seniors d’Haltérophilie à Pattaya du 17 au 28 septembre 2019...

Après une pause déjeuner, l’après-midi a laissé place aux groupes de travail.

Ainsi le groupe haltérophilie, dirigé par Guy KOLLER, président de la commission technique d’Haltérophilie, s’est penché sur le nouveau calendrier, les modifications du règlement sportif, une analyse des participations aux compétitions sur les trois dernières saisons et d’une présentation du soft de gestion des résultats qui sera testé par trois ligues régionales dès cette saison.

Le groupe musculation, mené par Philippe GEISS, DTN adjoint, a fait le point sur la saison écoulée, les actions en cours et les questions diverses.

Le groupe formation, mené par Aurélien BROUSSAL, Directeur des formations, et accompagné par Michel SOTO, Président de la commission formation, a fait également le point sur la saison écoulée, les actions en cours et les questions diverses.

La journée s’est conclue par une synthèse du Président de la FFHM.

A noter qu’en marge de ce regroupement des ligues régionales, s’est tenue une réunion de la commission nationale d’arbitrage, dirigé par Bernard HOUET, Président de la CNA et Robert MANLAY, Secrétaire de la CNA.

Les points abordés ont été :

  • Bilan et informations CNA ;
  • Projets et propositions ;
  • Règlement intérieur de la commission nationale d’arbitrage ;
  • Questionnaires QCM pour les examens d’arbitre régional et national ;
  • Questions diverses.
Copyright Fédération Française d'Haltérophilie - Musculation 2019. Tous droits réservés.