Retour sur le TQO au Qatar

Après des championnats du monde en demi-teinte, les deux sociétaires du club de la VGA St-Maur devaient rebondir immédiatement en vue de se repositionner favorablement dans la campagne olympique des JO 2020.

BERNARDIN DÉCROCHE 3 MÉDAILLES EN -67 KG

Très déçu de sa performance à l’arraché lors du mondial, Bernardin devait remettre les pendules à l’heure dans ce mouvement et tenter d’améliorer sa position sur la ranklist olympique JO 2020. Il réalise 138 kg à l’arraché (4 kg de plus qu’à Achgabat) et  prend la médaille d’argent dans ce mouvement. Il valide 170 kg à l’épaulé-jeté, manquant de très peu 174 kg au jeté, barre qui lui aurait permis de faire une excellente opération à la ranklist olympique. Il décroche aussi l’argent dans ce mouvement et termine 3ème au total avec 308 kg.

ANAÏS MARQUE QUELQUES PRÉCIEUX POINTS DANS LA COURSE A LA QUALIFICATION OLYMPIQUE

Après sa 17ème place aux mondiaux 2018 (172 kg au total), Anaïs avait à cœur de gommer très vite cette contre-performance. Elle valide 77 kg à l’arraché et échoue de peu à 79 kg (temps de bras). Dans le second mouvement, elle réalise un beau 98 kg avant de manquer 100 kg à son 3ème essai. Avec 175 kg, Anaïs fait le plein de confiance pour aborder sereinement la prochaine étape de la campagne olympique à Batoumi (GEO) dans le cadre des Championnats d’Europe. Elle termine à la 4ème place en -49 kg et gagne 7 points supplémentaires pour la qualification olympique.

Copyright Fédération Française d'Haltérophilie - Musculation 2019. Tous droits réservés.